UN FESTIVAL POUR CÉLÉBRER ET PARTAGER NOTRE PATRIMOINE

par Olivier Lepick, Maire de Carnac

Rendez-vous carnacois désormais incontournable, le festival TERRAQUÉ créé par Clément Mao – Takacs vient illuminer la commune pour la fin d’été. Sa quatrième édition marque une montée en puissance dans une année pour le moins tourmentée – et le festival TERRAQUÉ est l’un des rares à s’être maintenu en France en 2020.

En dépit de la morosité ambiante, Clément Mao – Takacs, insatiable musicien et formidable pédagogue, accompagné de la présence exceptionnelle de Secession Orchestra, nous propose à nouveau un itinéraire artistique, riche, inventif, foisonnant, engagé et émouvant dont lui seul a le secret.

Sillonnant le territoire, les musiciens invités par le festival TERRAQUÉ nous invitent à (re)découvrir la commune et son riche patrimoine historique, naturel et culturel. Chapelles, vestiges mégalithiques, plages et campagnes constituent un écrin exceptionnel pour l’expression de la musique et de la création artistique.

Le festival TERRAQUÉ est une formidable aventure musicale et humaine, grâce à l’implication remarquable des artistes, organisateurs, bénévoles et partenaires toujours plus nombreux. Ces 18 journées de musique constituent un évènement majeur, et confirment l’importance de la culture dans la vie de notre cité balnéaire où se rencontrent carnacois·e·s et visiteurs de tous horizons.

Je vous donne rendez-vous du 27 août au 12 septembre pour cette édition 2020 dont l’ampleur correspond à l’appétit culturel de nos concitoyen·ne·s : émotions et surprises, rires et larmes, fureur et mystère, répertoire et création, découvertes et redécouvertes seront au programme de cet événement majeur que nous avons la fierté de soutenir et de développer depuis ses débuts.