LAURENCE CORDIER | Comédienne

Formée au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris en 2003, Laurence Cordier suit les classes de Catherine Hiegel, Philippe Adrien, Lukas Hemleb et Denis Podalydès.

Au théâtre, elle travaille comme comédienne au Théâtre National de l’Odéon sous la direction de Georges Lavaudant dans La Cerisaie de Tchekhov et sous la direction de Luc Bondy dans Viol-Titus Andronicus de Botho Strauss. Avec Patrick Pineau, elle joue dans Peer Gynt d’Ibsen, festival d’Avignon 2004, La demande en mariage et Les trois soeurs de Tchekhov, On est tous mortels un jour ou l’autre d’Eugène Durif, La noce de Bertolt Brecht, Sale août de Serge Valletti, Le Suicidé de Nicolaï Erdman, festival d’Avignon 2011, Le conte d’hiver de W. Shakespeare. Elle interprète également Le petit chaperon Uf de Jean-Claude Grumberg sous la direction de Sylvie Orcier, Les Frères Karamazov d’après Dostoïevski sous la direction de Cécile Maudet. Elle participe régulièrement avec Sécession Orchestra aux concerts-lectures dirigé par Clément Mao-Takacs et travaille aussi avec La Chambre aux Échos. Au cinéma et à la télévision, elle tourne notamment avec Raoul Ruiz, José-Luis Guerin, Caroline Huppert, Benoît Jacquot, Éléonore Faucher, Jean-Xavier de Lestrade, …

En 2014, Laurence Cordier crée la compagnie La Course Folle, basée à Tours. La compagnie s’intéresse à l’écriture contemporaine, théâtrale ou non, à travers des projets exigeants et ouverts, à destination des publics les plus divers autour d’un même vecteur : l’alchimie des mots. Le premier spectacle de la compagnie, Le Quat’sous d’après Annie Ernaux, est créé au théâtre national de Bordeaux puis en tournée à la scène nationale de Chambéry, à La Pléiade de La Riche en co-accueil avec le théâtre Olympia-CDN de Tours, au théâtre des Célestins à Lyon, au Sorano à Toulouse, …

Laurence Cordier est nommée directrice du Théâtre Universitaire de Tours (TUT) depuis septembre 2017. Après Platonov de Tchekhov dans la traduction de Françoise Morvan et André Markowicz, elle va mettre en scène avec la troupe universitaire Pulvérisés de l’autrice contemporaine Alexandra Badea au TUT en mars 2019. Sa prochaine création, Ni les chiens qui boitent, ni les femmes qui pleurent d’après les écrits de la peintre et poétesse Frida Kahlo est prévue pour l’automne 2019.

Événements associés

« ÊTRE PENSER ÉCRIRE DEVENIR FEMME »
CHAPELLE DE LA CONGRÉGATION
jeudi 6 septembre | 21h