Marie-Laure Garnier | MEZZO-SOPRANO

« Un soprano lyrique, ample, nourri, égal, au volume suffisant et à l’aigu assuré »

« La soprano toucha le public par la douceur de sa voix, sa grâce, le tout teinté d’un humour savamment dosé »

Nommée Révélation Classique ADAMI, la soprano Marie-Laure Garnier débute son parcours artistique en Guyane puis au CRR de Paris. En 2009, elle intègre la classe de chant lyrique de Malcolm Walker au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Après un brillant Prix de chant, elle obtient un Diplôme d’Artiste Interprète ainsi qu’un Master de Musique de Chambre avec mention.

Marie-Laure Garnier est lauréate de plusieurs concours, notamment du Concours International de chant de Mâcon en 2014, de la Fondation Cziffra en 2015. Au Concours Nadia et Lili Boulanger 2017, la soprano remporte le prix de la Mélodie Française aux côtés de la pianiste Célia Oneto Bensaid avec qui elle forme le Duo Nitescence. Elle a été nommée récemment « Jeune Talent d’Outremer 2018 » par le Réseau des Talents d’Outremer. Marie-Laure est également Lauréate de l’Académie Orsay-Royaumont et bénéficie de la bourse Jeunes Talents attribuée par la société Colas. Récemment elle a été nommée Lauréate HSBC du Festival d’Aix-en-Provence 2018 et a remporté le Prix Voix des Outremer 2018.

Cette artiste lyrique prometteuse se produit déjà sur des scènes prestigieuses telles que le Théâtre des Champs Elysées, la Philharmonie de Paris, le Capitole de Toulouse, le Festival de La Chaise Dieu, etc. À l’étranger, on l’entend à l’Oxford Lieder Festival, à l’Auditorium Reina Sofia à Madrid, au Palazzo Contarini Polignac à Venise, à l’Orangerie du Manoir de Skebo en Suède, à la SchumannHauss en Allemagne, ou encore au Théâtre du Bolchoi à Moscou.

A l’opéra, on découvre la soprano dans des rôles hauts en couleurs tels que La Cantatrice dans Reigen de Boesmans, Tosca de Puccini, Gerhilde dans La Walkyrie de Wagner, Ygraine dans Ariane et Barbe Bleue de Dukas au Capitole de Toulouse.

Marie-Laure Garnier affectionne particulièrement le Lied et la Mélodie. Raconter, servir et incarner le mot, déployer une palette de couleurs. Autant d’attentions qui lui tiennent à coeur. Elle se produit aux côtés de partenaires de choix tels que Célia Oneto Bensaid, Anne Le Bozec ,Tristan Raës, Adam Laloum, Jonas Vitaud, Mary Olivon.

Pour débuter la saison 2019-2020, on pourra entendre Marie-Laure Garnier au Festival des Pages Musicales de Lagrasse et au Festival Piano aux Jacobins. Puis, elle s’envolera vers Montréal, Londres et Oxford avant de pousuivre une tournée nationale avec l’Académie Orsay-Royaumont en octobre.

Outre son amour pour la scène, Marie-Laure Garnier est une artiste engagée au service d’autrui au travers d’actions ponctuelles ou continues. En effet, en partenariat avec la Philharmonie de Paris et le Festival d’Aix-en-Provence, elle effectue de nombreuses médiations culturelles auprès de publics n’ayant pas accès à la musique dite classique. Elle mène également de nombreux ateliers de chant choral dans des établissements scolaires et dans des entreprises ; par ailleurs elle a dirigé le choeur gospel The Sharing Singers avec qui elle a donné de nombreux concerts notamment auprès de personnes isolées (maisons de retraite et maisons médicalisées). Pour Marie-Laure, la musique est un vecteur de lien social dont on ne saurait se passer.