Festival Terraqué

Créé en 2017 à l’initiative du chef d’orchestre Clément Mao – Takacs qui en assure la direction artistique, la sixième édition du festival TERRAQUÉ aura lieu du 8 au 16 septembre 2022.

Son nom « Terraqué » vient du titre d’un recueil du poète carnacois Guillevic ; employé par Hugo et Proust, ce beau mot un peu étrange signifie littéralement « de terre et d’eau », et symbolise à la fois la situation géographique de Carnac et l’esprit de ce festival : imitant le ressac de la mer, le festival TERRAOUÉ est un va-et-vient, un dialogue permanent entre les arts, les cultures, les formes artistiques, les artistes, la ville et la plage, la campagne et la mer, le sacré et le profane, les répertoires, les différents lieux de patrimoine.

Bénéficiant sur toute sa durée de la présence d’un orchestre professionnel, SECESSION ORCHESTRA, et d’une nouvelle génération d’artistes réunie autour de Clément Mao – Takacs, le festival TERRAQUÉ développe son action sur l’ensemble du territoire carnacois, à destination de tous les publics, grâce à la musique qui est ici synonyme de partage, d’échange, d’émotions et de rencontres. Le festival Terraqué, c’est avant tout une aventure humaine et musicale qui fédère les bonnes volontés autour d’un projet radicalement différent.

Pour cette 6ème édition, SECESSION ORCHESTRA nous fera la grâce d’être présent presque chaque soir. On retrouvera des artistes fidèles du festival, mais aussi quelques nouveaux/nouvelles venu•e•s, qui tou•te•s viendront partager leur art. On y écoutera des musiques venues de partout dans le monde, de grands classiques du répertoire, des œuvres de notre temps, du jazz. On goûtera la voix seule dans la lumière d’une chapelle mais aussi le charme intime du récital de piano, du duo instrumental et/ou vocal, de la musique en trio, et on entendra résonner « plus d’une langue  » – dont la langue bretonne. On admirera l’œuvre d’une plasticienne, et on se réjouira d’avoir aussi bien des créatrices que des créateurs. On pourra développer son esprit critique en comparant plusieurs exécutions d’une même œuvre. On s’interrogera sur le sacré et le spirituel dans l’art. On parlera des temps immémoriaux comme de l’actualité la plus violente. On évoquera la Nature et on invoquera les voix de l’ombre.

Copyright @MagdalenaMaatkare