Dima Tsypkin | violoncelle

Né à Minsk en 1980 dans une famille d’artistes, Dima intègre à l’âge de six ans le meilleur établissement musical de Biélorussie, le collège national de musique de Biélorussie, puis en 1998, l’Académie Nationale de musique.

Diplômé en 2003, Dima s’installe à Paris, où il poursuit ses études dans la classe de Marc Coppey au Conservatoire à rayonnement régional (CRR). Depuis son plus jeune âge, Dima interprète en soliste des concertos de Haydn, Dvorak ou encore Schuman, avec différents orchestres, qu’ils soient symphoniques ou de chambre. Il est lauréat de nombreux concours de violoncelle et de musique de chambre, parmi lesquels le concours de musique de chambre Zinetti (Italie). Il a entre autres remporté le Premier Prix et le Prix spécial du concours international Johannes Brahms à Gdansk et le Premier prix du concours de musique de chambre contemporaine de Cracovie.

Le répertoire de Dima est varié, allant de la musique baroque à la musique contemporaine, de la musique du monde à la musique expérimentale, en passant par des projets plus pop. Musicien d’orchestre, il a travaillé sous la direction de chefs d’orchestre de renom, comme Zubin Metha, Placido Domingo, Lorin Mazel, ou Justus Franz, et a joué avec Ivry Guitlis, Anton Martynov, Marc Coppey, Jérome Pernoo ou encore Nigel Kennedy. Dima aime à multiplier les collaborations avec des artistes d’autres horizons musicaux. Il a ainsi été amené à travailler avec Chilly Gonzales, Max Richter, Richard Reed Parry (Arcade Fire), Vincent Segal et David Krakauer.

Il s’est produit en France, en Allemagne, en Belgique, en Espagne, en Italie, en Suède, en Finlande, en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, en Biélorussie, en Russie, en Ukraine, en Lituanie, en Pologne, ainsi qu’en Chine. Passionné par la musique de chambre, Dima a fondé en 2013 la Nouvelle Philharmonie avec son ami d’enfance, le pianiste Sergey Smirnov. Il est également membre depuis 2016 du groupe pop-folk Jona Oak, qui propose une musique électroacoustique où violoncelle, les voix et la rythmique se mêlent en des compositions originales et épurées. Il travaille également en duo avec la chanteuse Alina Baba, reprenant le répertoire de la chanteuse roumaine Maria Tanase.

Parallèlement à ses activités d’interprète, Dima Tsypkin enseigne le violoncelle depuis plus d’une dizaine d’années à des élèves de tous niveaux. Il a également développé des talents d’arrangeur et de composition. Il a notamment travaillé en 2012 avec Emmanuel Deruty sur la conception de la bande originale du film « Au Galop » de Louis-Do de Lencquesaing.